Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Où se trouve l'argent des banques centrales ?

Saint-Denis de La Réunion, le 14 décembre 2018

Réflexion cinquante-trois

Cet article reprend un sujet que j'ai longuement et régulièrement évoqué en matière de politique monétaire il y a quelques années. Mes derniers écrits sur ce sujet remontent cependant à l'année 2011, soit il y a plus de sept ans.

https://saucrates.blog4ever.com/de-la-politique-monetaire-9

https://saucrates.blog4ever.com/de-la-politique-monetaire-8

 

Bizarrement, j'ai cessé d'écrire sur ce thème au moment même où les banques centrales des grands pays développés (la BCE et la Réserve fédérale américaine) mettaient en œuvre de nouveaux outils d'intervention monétaire, à savoir le QE ou Quantitative Easing (assouplissement quantitatif). 

 

Mais j'y reviens aujourd'hui à la demande d'un de mes lecteurs, qui m'a demandé aujourd'hui où étaient passés les centaines de milliards d'euros et de dollars injectés dans les économies européennes et américaines, et comment se faisait-il que malgré ces milliards, les citoyens de nos pays demeuraient toujours aussi pauvres, toujours aussi nombreux. Qui beneficiait donc de ces centaines de milliards d'euros et de dollars que les banques centrales avaient distribués ? Qui en profitait ?

 

Sacrée question vous en conviendrez ! Pour y répondre, nous aurons d'abord besoin de chiffres précis sur ce que le Quantitative Easing a représenté entre les années 2008 et 2018.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Assouplissement_quantitatif

 

Si le Quantitative Easing a été inventé par la BoJ (Banque centrale du Japon) à partir de 2001, ce terme devient réellement connu à partir de 2008 et son utilisation par la Réserve Fédérale Americaine. À partir de 2010, elle developpe son programme d'achat de titres pour le porter à 600 milliards, et en 2017, son bilan a cru jusqu'à 4.000 milliards de dollars. La BCE de son côté a lancé un programme de QE à partir de   2015 à hauteur de 60 milliards d'euros par mois, porté à 80 milliards d'euros par mois en 2016. Il est prévu de mettre fin au programme QE en 2019. Je n´ai pas de données sur le bilan de la BCE, mais cela représente forcément des sommes faramineuses.

 

Le problème du Quantitative Easing, c'est simplement que ces sommes, ces créances, ces reconnaissances de dettes qui se trouvent au bilan des grandes banques centrales ne sont que des titres de dettes, appartenant soit aux différents Etats européens ou américains, soit aux principales très grandes entreprises de nos pays. Cet argent n'a pas été donné réellement à des personnes ou à des entreprises, mais elles ont essentiellement servi à racheter des titres d'emprunts publics ou d'obligations d'entreprises qui étaient déjà détenus précédemment par d'autres banques ou par des prêteurs institutionnels, afin que ceux-ci puissent se défausser de leurs titres, ou bien pour que la valeur de ces titres ne s'effondre pas dans un marché financier où  les prêteurs ne croyaient plus en la valeur des titres et obligations de certains États ou de certaines entreprises et ne trouvaient plus personnes pour racheter leurs titres.

 

Evidemment, on est donc bien d'accord qu'in fine, il y a bien eu des entreprises ou des personnes bénéficiaires de ces centaines de milliards d'euros ou de dollars d'achats de titres. Mais ces sommes se sont juste perdus dans l'immensité des flux financiers des marchés financiers internationaux ; chaque jour, des milliers de milliards de dollars de titres changent en effet de mains et sont cédés, vendus ou prêtés à tout moment. Les sommes créées et investies par les banques centrales sont juste venues se mélanger à tous ces flux financiers, et on peut penser que ces sommes ont servi à rééquilibrer les flux entre vendeurs et acheteurs sur certains titres moins recherchés. Grâce à cette pression sur les vendeurs, les programmes QE ont aussi servi à maintenir le prix des obligations aux niveaux de taux particulièrement bas que l'on a observé depuis desormais presque une décennie (mais on ne parle ici que des taux des obligations françaises, allemandes et américaines). Les taux de l'Italie, de l'Espagne ou d'autres pays considérés comme plus fragiles ont certes à supporter des niveaux de taux plus élevés, mais ils seraient certainement beaucoup plus haut sans les programmes QE. La remontée des taux long US que l'on a pu observer ces derniers temps est ainsi à mettre en relation avec la normalisation de la politique monétaire americaine, avec la fin des programmes de QE et la réduction du bilan de la Réserve Fédérale Américaine. 

 

On a ainsi une partie de la réponse à la question de mon lecteur. Les sommes de programmes QE correspondent à une fraction des endettements des États occidentaux. Ils ont permis de maintenir la valeur de ces titres ou bien de maintenir leur taux à des niveaux extrêmement bas. Permettant aux riches ou aux institutions de retraite ou d'assurance (et donc in fine à nos produits d'assurance-vie) de ne pas perdre des centaines de millions ou de milliards d'euros comme dans le cas d'une crise obligataire ou d'un défaut de paiement.

 

Tout ceci ne sert-il donc à rien ? Non, la stabilité des marchés financiers et des intervenants sur ces marchés (banques, assurances, institutionnels) est une condition sine quanone pour la stabilité de nos économies nationales. Une crise financière comme celle de 2007 a précipité le monde dans une crise majeure et a failli emporter les systèmes bancaires de nombreux pays. Et celle de 1929 a plongé le monde dans une guerre mondiale.

 

Cette présentation répond-elle à la question de mon lecteur ? Il me le dira peut-être ! On peut rajouter qu'il existe une (ou des) position divergente sur les programmes de Quantitative Easing. C'est ce que l'on appelle notamment la «monnaie hélicoptère».

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hélicoptère_monétaire

 

La Banque Centrale émet de la monnaie directement en direction des citoyens, comme par exemple à l'aide d'un hélicoptère qui distribuerait de manière uniforme/aléatoire les billets nouvellement créés pour créer du pouvoir d'achat et des revenus pour le peuple directement.

 

Comme indiqué dans l'article de Wikipedia :

 

«Pour ses défenseurs, l'hélicoptère monétaire serait plus efficace pour stimuler l'inflation lorsque l'économie est dans une situation de trappe à liquidité et que les banques centrales ont baissé les taux directeurs au plus bas possible.»

 

Dans un autre article Wikipédia, il est aussi indiqué :

 

«En 2012, la Banque d'Angleterre elle-même reconnaissait dans un rapport destiné au parlement que sa politique de rachats d'actifs avait avant tout privilégié les 5 % de citoyens les plus riches, par le gonflement du prix de certains actifs financiers détenus par ces derniers».

 

La monnaie hélicoptère n'a évidemment jamais été mise en application dans aucun pays au monde, et certainement pas en Europe récemment. Même si, d'une certaine façon, les épisodes d'hyperinflation que l'Allemagne a connu dans les années 1920 ou que d'autres pays connaissent aujourd'hui (comme actuellement au Venezuela) ressemblent justement à cette monnaie hélicoptère, où la monnaie émise le matin ne vaut déjà plus rien le soir venu ! Rares sont les personnes qui ont gardé un bon souvenir de tels épisodes hyperinflationnistes.

 

 

Saucratès 

 

 

Autres notes sur le même sujet :
0.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1984891-histoire_de_l_euro.html
1.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1985330-de_la_politique_monetaire__1_.html
2.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1985338-de_la_politique_monetaire__2_.html
3.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1985345-de_la_politique_monetaire__3_.html
4.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1985866-de_la_politique_monetaire__4_.html
5.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1985877-de_la_politique_monetaire__5_.html
6.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1986316-de_la_politique_monetaire__6_.html
7.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1986819-de_la_politique_monetaire__7_.html

8.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-1987618-de_la_politique_monetaire__8_.html

9.https://saucrates.blog4ever.com/de-la-politique-monetaire-9



14/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres