Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Paris brûle-t-il ? Les gilets jaunes et la foire du grand débat !

Saint-Denis de La Réunion, dimanche 17 mars 2019

 

Le gouvernement, les politiques de droite, du centre et de gauche se demandent pourquoi les violences urbaines liées au mouvement des gilets jaunes se poursuivent ! Hier, c'était un nouveau samedi de violence sur les Champs Elysées, la vitrine de la France des riches. Le Fouquet a été vandalisé ! Le Fouquet, restaurant où Nicolas Sarkozy était venu fêter sa victoire lors de la présidentielle de 2007 ! Haut lieu de la richesse, un lieu interdit à la majeure partie des francais, dont moi. Un lieu interdit aux gilets jaunes, aux black blocks, à tous ceux qui manifestent leur rage devant ce gouvernement, les médias et les politiques.

 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/03/17/apres-l-acte-xviii-des-gilets-jaunes-la-maire-de-paris-attend-des-explications-des-reponses_5437323_3224.html

 

Certains médias faisaient état du risque d'un durcissement du mouvement des gilets jaunes alors que le «grand débat» du gouvernement se terminait, avec le risque qu'il ne soit pas répondu à l'ensemble des questions posées par les participants. Pour ma part, je pense que le grand débat était une vaste opération médiatique d'enfumage, parce que je doute que les gilets jaunes aient pu participer à ces grands débats organisés par les élites pensantes de la République. Comme des millions de francais, je n'ai compris ni quand ni comment ces débats allaient fonctionner. Me faire confisquer le droit de m'exprimer par quelques cabinets d'experts en communication, afin de permettre seulement à certaines idées déjà arretees de s'exprimer et d'émerger de la masse des échanges canalisés ? Très peu pour moi. Très peu vraisemblablement pour des milliers d'autres gilets jaunes.

 

Et au final, que ressort-il de ce «grand débat» macroniste biaisé ? Des idées à la con. Accélérer la transition écologiste ? Repousser l'âge de depart à la retraite ? Etcétéra ... Et certains au gouvernement veulent nous faire croire que ces idées si chères aux élites françaises qui nous dirigent et aux experts/managers qui constituent cette élite qui vote macroniste sont des idées directement sorties des échanges du «grand débat», de la part des francais comme vous comme moi qui constituent le peuple francais, ce peuple que l'on retrouve parmi les gilets jaunes ?

 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/03/17/retraites-agnes-buzyn-evoque-un-allongement-de-la-duree-de-travail_5437383_3224.html

 

Mais ce gouvernement, ces élites pensantes, nous prennent pour des demeurés ! Ils nous enfument, ils veulent nous baiser encore plus profondément, et nous faire croire que nous avons nous-mêmes choisi de nous offrir comme cela ? Opération médiatique d'enfumage que le gouvernement veut utiliser pour repartir de plus belle dans les réformes tout azimut. Macron veut utiliser le mouvement des gilets jaunes contre ceux-là mêmes qui en ont fait partie, pour conduire de nouvelles réformes, pour aller encore plus loin, en se drapant dans l'onction du vdialogue democratique avec le peuple de France !

 

Il ne peut pas gagner ! Ce n'est pas possible qu'il puisse s'en sortir de cette manière ! À nouveau, l'espoir du peuple français repose entre les mains de quelques dizaines de milliers de gilets jaunes prêts à s'opposer à ce gouvernement d'experts, de managers, de hauts fonctionnaires aveugles et bornés, issus de la France du haut, du très haut. Alors oui, je n'apprécie pas les méthodes des gilets jaunes, mais il n'y a pas d'autres solutions face à des personnes de la sorte, des personnes qui nous méprisent autant, nous issus de la France moyenne. J'aimerais qu'il en soit autrement !

 

 

Saucratès



17/03/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres