Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Dans l’attente de la décision du Conseil constitutionnel


Quelques mots écris quelques heures plus tard ... à 18 heures 57

 

L’article ci-après avait été écrit en cette fin d’après-midi, alors que l’on attendait toujours la décision qui devait être rendué par le Conseil constitutionnel. Depuis, celui-ci a rendu son avis, et comme je l’anticipais, il valide la plus grande partie des dispositions liberticides de cette loi scélérate, et notamment l’extension du pass sanitaire à la plus grande partie des actes de notre vie de tous les jours ! 

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/08/05/le-conseil-constitutionnel-valide-l-extension-du-passe-sanitaire-mais-censure-l-isolement-obligatoire-des-malades_6090638_823448.html

 

Il n’y avait rien à attendre de sa décision. Même le licenciement des salariés non vaccinés n’est retoqué que parce qu’il traitait différemment les salariés en CDD des salariés en CDI. Cet avis est une honte !

 
Ce qui est validé entre autres :

 

• suspension sans paiement du contrat de travail en l’absence de vaccination et/ou de pass sanitaire

 

• extension du pass sanitaire aux établissements recevant du public comme les bars, les restaurants mais également les hôpitaux et les établissements de santé

 

Le conseil constitutionnel démontre son inaptitude à protéger les français, et les juges à démontrer l’intérêt de leur existence autrement que comme supplétifs du pouvoir et du gouvernement.

 

Il ne nous reste plus que la lutte contre ce gouvernement, ou bien de prendre la décision de se faire vacciner. Ou bien les deux en même temps !

 

Saint-Denis de la Réunion, jeudi 5 août 2021

 


C’est aujourd’hui, jeudi 5 août 2021, que le Conseil constitutionnel est sensé remettre sa décision sur le projet de loi sanitaire instituant l’obligation vaccinale pour les soignants et les salariés ou fonctionnaires en contact avec le public, et la généralisation du pass sanitaire pour toute une série d’activités quotidiennes. 

 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/08/04/projet-de-loi-sanitaire-quelles-mesures-pourraient-etre-censurees-par-le-conseil-constitutionnel_6090489_3224.html

 

Mais je ne fais partie de ces personnes qui ont encore confiance en nos institutions politiques et constitutionnelles ! Il n’y a rien à attendre du Conseil constitutionnel ! Il ne rejettera jamais ni l’extension du pass sanitaire ni le licenciement ou l’absence de paiement des salariés non vaccinés ! Nos institutions ne nous protègent plus d’une dictature en marche. Car, même si Macron, son gouvernement, la France, ne correspond pas à ce que certains entendent par le terme de dictature, c’est uniquement parce ces personnes ne contestent pas ce gouvernement, avalent les arguments de ce gouvernement, gobent tout ce qu’on leur dit.

 

Tout est affaire d’interprétation médiatique. Le même média qui s’alarme de la condamnation d’opposants russes pour des motifs sanitaires, loue et acclame les condamnations et les interdictions qui visent de pauvres manifestants gilets jaunes, ennemis de classe des journalistes, et en appelle à la répression contre les anti-vaccins et s’acharne contre ceux qu’il appelle les complotistes. 

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/08/04/en-russie-le-pouvoir-utilise-l-affaire-sanitaire-contre-les-opposants_6090496_3210.html

 

Tout est fait en France désormais par Macron et son gouvernement pour opposer deux fractions de la France l’une contre l’autre. C’est une guerre civile auquel ce pouvoir politique nous prépare, entre vaccinés et non vaccinés, avec cette volonté de faire exclure les seconds de toute vie civile. Ne plus leur permettre sans pass sanitaire ou sans vaccination de se faire soigner ou d’accéder aux soins et aux hôpitaux, dispositions que les plus extrémistes des partisans du vaccin veulent étendre jusqu’à l’impossibilité d’être soignés et placés en réanimation en cas de contamination par le Covid ! On nage en plein délire, mais au fond, ce n’est pas si différent de cette possibilité de faire licencier des salariés ou des fonctionnaires non vaccinés, ou le fait de leur interdire tous les lieux publics ou les centres commerciaux !

 

Nous sommes gouvernés en France par des fous, des monstres, des haineux, des sans-cœurs, des dictateurs en puissance. Et évidemment, ces dispositions se généralisent de pays en pays, chacun entraînant les autres dans la mise en place d’une dictature sanitaire mondiale ! Comme dans les premières heures de cette pandémie, lorsque les mesures coercitives et de privation des libertés étaient copiées de pays en pays. On tombe de plus en plus bas.

 
 

Saucratès 



05/08/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres