Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Lorsque une association des bien-pensants comme AVAAZ en appelle à financer les mouvements terroristes, pour le bien de la planète et des peuples autochtones

Lorsque une association des bien-pensants comme AVAAZ en appelle à financer les mouvements terroristes, pour le bien de la planète et des peuples autochtones

 

Par Saucratès 

 

Rome, jeudi 6 octobre 2022

 
Message typique reçu de AVAAZ. Un illustre inconnu nous écrit pour nous appeler au secours. Cet inconnu est José Gregorio Díaz Mirabal, chef du peuple autochtone Wakuenai Kurripaco et coordinateur général des organisations autochtones du bassin amazonien (COICA). 

 

Ce qui est amusant, c’est que ces mêmes peuples dont il est le représentant, nous auraient bouffé et tué s’ils nous avaient croisé dans la jungle amazonienne, ou qu’ils bouffent encore les étrangers qu’ils découvrent, mais là, ils nous demandent notre argent pour les aider. Diantre !

 

Aider à faire quoi ? En tout premier lieu, «financer un puissant soulèvement autochtone qui viendrait s’inviter aux deux sommets majeurs sur le climat et la biodiversité qui auront lieu cette année. Nous y défendrons des traités internationaux ambitieux pour stopper la destruction de la nature.» AVAAZ cherche ainsi à financer un mouvement révolutionnaire terroriste, mais le fait qu’il soit populaire et autochtone semble faire de ce soulèvement un acte bon et moral puisqu’il combattra les forces du Mal de Bolsonaro.

 

Accessoirement, toute personne qui donnera à AVAAZ participera au financement d’un mouvement terroriste ce qui le rendra passible de peine de prison à vie aux Etats-Unis. 
 

Je vous laisse lire la prose d’AVAAZ. Je crois qu’il se fout de notre tête avec un grand discours New Age, un peu comme tous les charlatans qui veulent sauver la Terre.

 



06/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres