Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Une nouvelle année - Mes vœux pour 2018

La Montagne - Ile de La Réunion - Lundi 1er janvier 2018

 

Quelques mots pour vous souhaiter, chers et chères amis/amies lecteurs/lectrices une bonne et belle année 2018 ! Que cette année 2018 vous apporte plein de belles choses, et la santé tout particulièrement ! De mon côté, sur ce blog, de quoi 2018 sera-t-elle fait ? Pour ce que je peux imaginer en cet instant, je continuerais à réagir sur le sujet du féminisme, et plus largement, sur ce que j'appellerais le principe de la culpabilisation du mâle blanc dans la société française et plus largement dans les sociétés européennes.

 

Autre sujet de prédilection pour ce qui me concerne, l'école évidemment et les comportements des personnels enseignants à l'égard de nos enfants. Enfin, je continuerais de m'intéresser à la place du religieux et de l'islam dans notre Société francaise, mais également à la Catalogne et à la Corse, c'est-à-dire au questionnement que pose les régionalismes à nos états centralisateurs et jacobins, qui se sont construits en fait sur l'écrasement militaire des régionalismes.

 

Enfin, je réfléchirais aussi à la morale, puisque l'agression, le lynchage, de policiers par de jeunes et moins jeunes des cités en ce jour de l'an, en région parisienne, ne peut que nous pousser à nous questionner sur la place de la morale et du vivre ensemble dans notre pays, face à des lâches qui ne devraient pas y vivre ! C'est en tout cas ma première impression, même si peut-être, la majorité de ces personnes n'ont peut-être été qu'emportées par un effet de foule. Il me semble ainsi nécessaire de réfléchir au fondement même du contrat social de notre Société, et à ce qu'il faut faire de ceux qui ne le respectent pas. 

 

Et en dernier lieu, je parlerais aussi sûrement de politique. De ces changements managériaux qui nous concernent de plus en plus, et tout particulièrement les entreprises et les administrations qui étaient restées abritées des évolutions et des révolutions ces dernières temps, et qui se voient confronter à des évolutions politiques, économiques ou managériales violentes, d'autant plus violentes qu'ils avaient été protégés et épargnés les années passées. J'aurais ainsi une pensée pour ceux qui se battent contre les moulins à vent du libéralisme économique auquel le president Macron a donné un nouvel élan.

 

Meilleurs voeux pour 2018 donc, et je pense notamment à Bérénice, que je remercie pour ses vœux. Et une pensée aussi pour Eric, dans ses vacances étrangères. Ainsi qu'à mes lecteurs et lectrices fidèles.

 

 

Saucratès



01/01/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres