Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Les affaires Bayou Quatennens et Coquerel - Disproportion, lynchage médiatique ou règlement de compte politique

Les affaires Bayou Quatennens et Coquerel - Disproportion, lynchage médiatique ou règlement de compte politique

 

Par Saucratès 

 

Rome, mercredi 21 septembre 2022


Est-ce un crime de ne rien voir de choquant dans les affaires Julien Bayou, Adrien Quatennens, Éric Coquerel ou dans le tweet de soutien de Jean-Luc Mélenchon à Adrien Quatennens ? Pour les laudateurs des mouvements #metoo ou #balancetonporc, cela équivaut-il à valider la violence faite aux femmes ? S’agit-il d’une minimisation machiste des faits ? Voire une preuve de mon propre comportement inapproprié vis-à-vis des femmes et de la gente féminine ?

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/09/19/l-affaire-adrien-quatennens-plonge-la-france-insoumise-dans-l-embarras_6142178_823448.html

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/09/20/l-affaire-quatennens-une-premiere-faille-dans-la-domination-de-jean-luc-melenchon-a-lfi_6142375_823448.html

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/09/20/affaire-adrien-quatennens-des-deputees-lfi-assument-de-tatonner-sur-une-question-complexe-elisabeth-borne-juge-la-reaction-de-jean-luc-melenchon-extremement-choquante_6142414_823448.html

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/09/20/sandrine-rousseau-affirme-a-la-television-avoir-recu-une-accusatrice-de-julien-bayou-fabien-roussel-et-clementine-autain-affichent-leurs-doutes-sur-la-methode_6142436_823448.html

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/07/14/affaire-eric-coquerel-la-justice-ouvre-une-enquete_6134828_823448.html

 

Pour ma part, je ne le pense pas. Tous les hommes sont des humains comme les autres, avec des accès de colère ou de rage, que l’on réussit parfois plus ou moins bien à contrôler, et avec parfois aussi des erreurs de comportement ou de pensée, ou des pulsions, que l’on arrive parfois là aussi plus ou moins bien à contrôler. Nous sommes tous des humains, tout comme les femmes.

 

Petit test pour tous ceux et toutes ceux qui en doutent, qui s’imaginent parfaits, qui s’imaginent irréprochables ou qui imaginent que les personnes de sexe féminin, ou homosexuelles, sont absolument irréprochables.

 

Placez-vous devant votre épouse ou votre époux, faites-vous accompagner d’une personne de votre choix, d’un sexe correspondant à votre orientation sexuelle, et indiquez à votre épouse ou à votre époux que vous l’avez trompée avec cette personne qui vous accompagne. Je gage que bien peu d’entre vous échapperont à une claque retentissante.

 

Et pour peu que vous agissiez comme la femme d’Adrien Quatennens, il ne vous restera plus alors qu’à partir déposer une main courante ou une plainte à la gendarmerie contre votre époux ou votre épouse. Pour peu qu’elle soit une femme politique, une personne célèbre ou un fonctionnaire d’état ou de la fonction publique, vous pourrez même obtenir sa mise en retrait de la vie politique ou sa mise à pied conservatoire.

 

Evidemment, je ne dis pas que je réagirais de cette manière, ni que toutes les femmes réagiront de cette manière. Absolument pas. Le contrôle de soi, de sa rage, de sa déception, fait partie de ces choses inégalement réparties entre les personnes. Il y a des personnes non violentes, douces. Non, je pense simplement que plus d’une femme réagirait très mal à une telle annonce, même si elle s’en voudrait peut-être très vite juste après. Mais si vous, en face, êtes une personne de mauvaise foi, cherchez à obtenir un divorce pour faute, aux dépens de votre conjointe, alors ce sera l’occasion rêvée pour instrumentaliser et profiter d’un tel instant de violence, d’un moment d’égarement, d’une erreur. Et au fond, est-ce que répondre à un tel aveu par une phrase du genre : « ça tombe bien, moi aussi je te trompe depuis un an ! », n’est-ce pas également une forme de violence, verbale dans ce cas-là ? Tout ne serait que violence du coup, comme de se retourner et ignorer à jamais cette personne ! Tout n’est-il pas que violence ?

 

C’est maintenant que la parole du Christ prend toute sa valeur : «Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre !» (Évangile de Jésus Christ selon Saint-Jean).

  

Les affaires Julien Bayou, Éric Coquerel ou Adrien Quatennens me semblent totalement disproportionnées, même si politiquement je n’apprécie pas du tout ces personnes-là. On va beaucoup trop loin dans l’intrusion dans la vie personnelle des personnes, surtout dans celles des hommes, comme si le simple fait d’être un homme était déjà un crime en soi. Comme pour la plainte déposée contre Eric Coquerel pour une drague un peu trop appuyée, insistante, lourde en boite, pour des gestes sur des parties inappropriées du corps de cette femme, non nécessaires à la danse. Evitez de danser la chenille avec cette personne-là si vous ne voulez pas être poursuivi pour harcèlement sexuel.

 

Mais on va où de cette manière-là ? Vous ne vous rendez pas compte que vous, les féministes, dans votre combat contre les hommes, dans votre haine du sexe masculin, vous allez beaucoup beaucoup trop loin ? Que c’est totalement disproportionné ? Que vous allez créer une telle haine chez les personnes de sexe masculin que les conséquences en seront gravissimes ? Et si nous aussi, nous nous mettions à instrumentaliser le moindre geste, la moindre parole inappropriés !

 

Il faut savoir raison garder ! Ce qui est dans l’ordre de l’intime, du couple, doit pouvoir rester dans l’intime. Et les journaux, comme Le Monde, Le Canard ou Médiapart doivent cesser de chercher à faire le buzz avec ces picrolinesques petits dérapages. Ou alors que la police traite et intervienne dans toutes les affaires de ce type, même quand celle qui donne une baffe est une femme et la pauvre victime est un homme.

 

Et d’ailleurs que fait-on pour une claque donnée à un enfant … Exclusion et mise en retrait de la vie politique également ? J’espère. Et attention au premier membre de l’illustre compagnie qui minimise la claque donnée par une mère ou un père à son enfant ! Les enfants ont les mêmes droits au respect de leur corps que des adultes ! Et au fait, on remonte sur combien d’années ? Sur combien de décennies ?

 

Je sais, je ne vais pas me faire que des amis avec cet article. Saucratès



21/09/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres