Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Cherche-t-on à détruire médiatiquement le professeur Raoult - Mais saura-t-on un jour la vérité ?

Cherche-t-on à détruire médiatiquement le professeur Raoult - Mais saura-t-on un jour la vérité ?

 

Par Saucratès 

 

Dimanche 16 janvier 2022

 

Autrefois, Ariane Chemin était une de mes journalistes préférées du Monde, aux côtés de Dominique Le Guilledoux. C’était la grande époque des greves des années 1990-2000 et Le Monde était alors encore à l‘écoute des jeunes, des syndicalistes, des français issus du peuple et de ses combats. Mais c’était Le Monde d’avant, du passé. C’était avant le règne de la pensée unique de Macron et de ses milliardaires actionnaires, de la prise de pouvoir au Monde de la pensée indigéniste, ultra féministe, wokiste. Avant, Ariane Chemin écrivait des articles comme ça :

 

https://www.lemonde.fr/archives/article/1997/02/25/nous-ne-voulons-plus-etre-ce-jouet-sombre-au-carnaval-des-autres_3771101_1819218.html

 

Aujourd’hui, Ariane Chemin a changé de bord, de parti, de peuple. Aujourd’hui, Ariane Chemin participe à la politique d’ostracisation et de manipulation des esprits à laquelle Le Monde collabore. Que le fonds de cet article sur le professeur Didier Raoult ait une part de vérité ou pas, n’est pas ce qui compte ici. Ce qui craint sous la plume d’Ariane Chemin, c’est déjà le titre de cet article à charge du Monde contre un professeur émérite de médecine, un chercheur considéré avant l’explosion de l’épidémie de coronavirus, comme l’un des meilleurs épidémiologistes mondiaux.

 
Les titres des articles varient au fil du temps. Le titre que l’on peut lire aujourd’hui ne parle plus d’une fin de règne tumultueuse comme initialement prévu, mais la phrase choc : «Jusqu’où ira Didier Raoult, l’idole des antivax qui s’accroche à son poste».

 

«S’accrocher à son poste» ! Quelle tristesse de dire une telle chose, comme si celui-ci n’avait pas le droit de rester à son poste à l’institut qu’il a contribué à fonder. 
 

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2022/01/12/la-tumultueuse-fin-de-regne-de-didier-raoult-desavoue-par-sa-fille-medecin-et-inquiete-par-la-justice_6109136_4500055.html

 

Lorsque l’on lit ce genre d’article, on se dit qu’il semble y avoir une chasse aux sorcières en France contre tous ceux qui ont osé avoir une autre analyse que le pouvoir en place de l’épidémie de coronavirus. À la lecture de cet article, je me suis dit que ce pouvoir cherchait à avoir la peau de tous ceux qui ne se rangent pas derrière eux, derrière leurs arguments. Sans que je puisse savoir qui est réellement derrière ce pouvoir en place, qui se cache réellement derrière ses autorités médicales sanctionnant tous ceux qui n’ont pas obéi, le doigt sur la couture du pantalon, aux ordres et aux impératifs du gouvernement en place. Big Pharma, les milliardaires autour de Macron, Macron et les technocrates qui l’entourent ?

 

Mais rien ne semble pouvoir arrêter le professeur Didier Raoult, qui, il y a quelques jours, pointait la responsabilité des vaccins dans le développement et la diffusion des nouveaux variants du coronavirus. 
 

https://www.ledauphine.com/sante/2022/01/13/covid-19-non-le-vaccin-n-accelere-pas-l-epidemie-avec-des-ade-comme-le-pretend-didier-raoult

  

Alors évidemment, tous les journaux et les journalistes vont faire assaut d’articles pour contredire les thèses du professeur Didier Raoult, vont s’acharner sur la stupidité évidente (à leurs yeux) de ses positions, vont parler d’infox. Avec une énorme limite : aucun de ces journalistes n’y connaît rien en médecine, en épidémiologie et en biologie cellulaire. Et pourtant, tous ces journalistes pédants et arrogants ont un avis sur la question, comme si ces derniers s’y connaissaient, étaient des spécialistes de ces matières. 
 

Il est extraordinaire que les procès en sorcellerie intentés contre tout antivax qui remet en question les dires des spécialistes de la question, ou leurs préconisations, comme s’il était impossible aux citoyens lambda (ou plutôt aux non-citoyens si on suit l’opinion de M. Macron) de contester les déclarations des grands spécialistes de la question, il est extraordinaire que ce même genre de procès en sorcellerie, en incompétence, ne soit pas intenté contre les journalistes, les journaleux, les politiques arrogants, qui s’attaquent eux aux méchants spécialistes, à ceux qui n’acceptent pas de se ranger à la doxa communément acclamée. Bizarrement, eux, ces journalistes, ils ont le droit de récuser ce que disent les spécialistes lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec eux, lorsque ces spécialistes s’écartent de la doxa dominante !
 

Comme le dit le professeur Didier Raoult, la vaccination est une nouvelle religion.

 

https://www.midilibre.fr/2022/01/06/le-vaccin-contre-le-covid-est-devenu-une-religion-le-pr-raoult-met-en-garde-contre-les-convictions-10030199.php

 

Alors oui, effectivement, il n’est pas possible par les humbles mortels comme nous, citoyens ou non-citoyens, d’avoir une position éclairée sur ce sujet des vaccins. Faut-il se ranger à l’avis majoritaire, hurler avec les loups, en sachant que les voix discordantes y sont de plus en plus rares, parce que les uns après les autres, ce gouvernement, les autorités médicales ont mis à mort et interdit d’exercer tous ceux qui se mettaient en travers de leur route, en travers de la route du gouvernement, en travers de la route de Big Pharma. On ne saura jamais véritablement si on nous a menti, ou si on nous dit la vérité. Même dans trente ans, on n’en saura rien ! Si ce n’est cette impression à jamais d’avoir été berné, manipulé, trompé !

 

 

Saucratès 



16/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres