Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Un Conte de Noël

En cette veille de Noel, j'ai fait un rêve ! 
 
J'ai rêvé qu'il y a quelques mois, un groupe de conspirateurs n'avaient pas réussi à prendre le pouvoir dans le Monde du tennis de table réunionnais en écrasant et en diffamant leurs adversaires. Conspirateurs ? C'était un terme dans mon rêve pour décrire quelques personnes minables de quelques clubs qui ne reculaient devant aucun forfait, aucun coup bas, pour prendre le pouvoir avec l'aide de la fédération de métropole. 
 
Dans mon rêve, il n'y avait pas de personnages ressemblants à l'ignoble Iznoogood, ni à une harpie, qui avaient pris le pouvoir. Dans mon rêve, il n'y avait pas de traitres ni de coucous (vous savez, cet oiseau zoreil qui vole le nid des autres pour s'y installer) qui avaient envahi mon club, à La Montagne.
 
Dans mon rêve, l'équipe qui avait remporté l'élection d'il y a quelques mois n'avait pas manœuvré, manipulé les gens, éliminé ceux qui avaient pour seul tord que de ne pas être en accord avec leur volonté de coup d'état ! Il n'y avait pas de sombre manipulateur diffamant les uns, écrasant les autres, déformant la réalité. Cette équipe là l'avait emporté, mais sans coup bas. Sans honte ! 

Dans mon rêve, il n'y avait pas de pauvres hères fiers que leurs commissions puissent ressembler à une administration ! A leurs yeux, l'administration n'était pas le rêve absolu ? Ils ne confondaient pas Rectorat et rectitude. Ces gens là ne pensaient pas qu'à déformer les règles dans leur objectif, dans l'objectif de leurs copains, des clubs conspirateurs. Ils ne faisaient pas justement ce qu'ils dénonçaient chez les autres précédemment, modifiant les règles quand cela les arrangeaient. 

C'était un beau rêve ! Ce conte de Noel avait même une morale. Ces gens-là devront payer ! Dans cette vie ou dans la prochaine. Ils obtiendront un jour la monnaie de leur pièce. La justice humaine ou divine les jugera et les condamnera ! 

Mais ce n'était qu'un rêve. Je me suis réveillé. Les contes de Noel n'ont pas de morale. Les voleurs et les tricheurs l'emportent toujours dans ce triste Monde. Cela fait quatre mois que cette équipe a le pouvoir. Quatre mois, c'est long. Putain, encore vingt mois ! 

Merde, vous ai-je dit de quel sport je parlais ? Mais il ne s'agit que d'un rêve, d'un conte de Noel. Toute ressemblance avec des faits ou des personnages existants ne serait que pure coïncidence ! Mais moi, je n'oublie pas. Et je ne joue plus.
 
 
Saucratès


24/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres