Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

L'affaire du gang des barbares

 

Réflexion cinq (7 mars 2012)
Quand on pense que certains des salauds du gang des barbares, ayant participé à l'enlèvement, à la séquestration et au meurtre d'Ilan Halimi, sont déjà sortis de prison et sont peut-être déjà prêts à recommencer et à tuer !


Ilan Halimi a été atrocement torturé et assassiné en février 2006, il y a à peine six ans. Le procès avait à peine été terminé que les membres du gang des barbares étaient déjà dans la nature, dehors, prêts à recommencer. Youssouf Fofana, le leader du gang des barbares, condamné à la perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, émet de sa cellule de prison des vidéos le présentant comme un martyre des sionnistes, dans son délire antisémite.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/07/youssouf-fofana-posterait-des-videos-sur-internet-depuis-sa-cellule_1652897_3224.html

 

De son côté, celle qui avait joué le rôle de l'appât et qui avait attiré le jeune Ilan Halimi dans un guet-apens, Emma Arbabzadeh, a refait parler d'elle dans l'histoire du directeur de prison qui était tombé amoureux d'une prisonnière, qui avait eu des relations sexuelles avec elle, et lui avait réservé un traitement de faveur, et qui a finalement été condamné par la justice.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/02/15/gang-des-barbares-un-an-ferme-requis-contre-l-ex-directeur-de-prison_1643846_3224.html

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/14/gang-des-barbares-le-parcours-chaotique-d-emma-ballottee-par-la-vie_1465449_3224.html

 

On apprend ainsi qu'elle est sortie de prison de manière conditionnelle depuis septembre 2011, et qu'elle demeure libre malgré sa condamnation à un an de prison dont huit mois avec sursis prononcée dans l'affaire de sa relation avec cet ex-directeur de prison Florent Gonçalves. Elle avait pourtant été condamné à neuf ans de prison. Elle en aura à peine passé un peu plus de cinq en prison ! Choquant !

 

Combien d'autres membres du gang des barbares, à part Emma Arbabzadeh, ont été à ce jour libéré de prison ? La libération de ces assassins, de ces monstres me semble constituer une insulte impardonnable à la mémoire de Ilan Halimi et à son martyre. Les juges qui prononcent ses remises de peine sont eux-mêmes des monstres, des assassins en puissance, des personnes sans âme qui condamnent certains de leurs concitoyens à la mort sans aucun état d'âme, sans aucune culpabilité.

 

Il y a des assassins, des monstres, qu'il ne faudrait jamais libérer, qui devraient rester enfermer à vie, et qu'il ne faudrait en aucun cas libérer avant que leur peine soit complètement effectuée. Et cela devrait être le cas pour tous les assassins et tous les violeurs. Les membres du gang des barbares avaient démontré qu'ils n'appartenaient pas à l'espèce humaine, du moins pas à sa fraction dotée d'une âme, d'une concience. Les juges l'ont oublié, les remettant en liberté sans égard pour la vie et la sécurité des honnêtes citoyens français.

 

Nota : A noter à titre d'anecdote que l'avocat général lors des procès du gang des barbares, qui représentait le ministère public, était Philippe Bilger, qui tient notamment un blog sur la justice, intitulé «Justice au singulier» : http://www.philippebilger.com/

 

 

Réflexion quatre (13 janvier 2011)
Le gang des barbares ... Suite de l'histoire ...


Le procès en appel du gang des barbares (un gang de 27 personnes, responsables de l'enlèvement, d'actes de torture et de l'assassinat du jeune Ilan Halimi à l'hiver 2006, dans une cave d'un immeuble de la banlieue parisienne ...) s'est tenu en décembre 2010 et son verdict a été rendu le 17 décembre 2010, sans que j'en rende compte ni que je le suive.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/12/17/gang-des-barbares-des-condamnations-aggravees-en-appel_1455149_3224.html

 

Ce procès en appel a vu la confirmation ou l'aggravation des principales peines prononcées contre les divers accusés, même si l'un des 27 accusés a été acquitté. Pour mémoire, c'est le ministre de la justice qui imposa de faire appel dans cette histoire à la demande de l'avocat de la famille Halimi qui estimait que certaines peines prononcées n'étaient pas assez lourdes. Mais il doit être noté qu'appelait à comparaître par les avocats de la défense, elle refusa de venir arguant de la nécessaire séparation des pouvoirs entre l'éxécutif et le judiciaire.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/23/gang-des-barbares-la-lecon-d-un-verdict_1456807_3232.html

 

Pour rappel, la liste des vingt-sept membres du gang des 'barbares', responsables à un titre ou un autre de l'enlèvement puis de la mort d'Ilan Halimi ...
- Youssouf Fofana, le 'cerveau', de parents ivoiriens : 22 ans de sûreté
- Christophe Martin-Vallet dit «Moko», martiniquais,
- Jean-Christophe Soubou, alias «Zigo», tortionnaire : 18 ans de prison
- Jérôme Ribeiro, alias «coup de tête», aurait été dissuadé par ses parents de parler
- Samir Aït Abdelmalek, alias «smiler» : 18 ans de prison
- Yahia Touré Kaba, geôlier
- Fabrice Polygone, étudiant en BTS, geôlier
- Giri Oussivo N'Gazi, geôlier
- Francis N'Gazi, geôlier
- Diossin Mendy
- Nabil Moustafa, alias «Bilna», livreur de pizza et footballeur, geôlier
- Cédric Birot Saint-Yves, geôlier
- Gilles Serrurier, gardien de l'immeuble où était séquestré Ilan Halimi
- Jean-Christophe Soumbou, alias «Marc» alias «Crim» alias «Craps», ancien co-détenu de Youssouf Fofana à la prison de Nanterre
- Yassin, homme de main recruté par Jean-Christophe Soumbou
- Almane Dialo, prêteur sur gages
- Jérémy Pastisson
- Franco Louise, dit Pak-pak, ancien champion de France de boxe Thaï
- Tiffenn Gouret, bretonne, aurait fourni les «appâts»
- Emma alias «Yalda» de son prénom original «Sorour», de mère iranienne, mineure au moment des faits, elle a servit d'«appât» pour piéger Ilan Halimi le 20 janvier : 9 ans de prison
- Audrey Lorleach dite «Léa» ou «Natacha», étudiante en assistance médicale, aurait servi auparavant d'«appât»
- Murielle Izouard, amie d'Audrey, inculpée de «non-dénonciation de crime» (était admissible au moment à l'écrit du concours de gardien de la paix de la police nationale).
- Leila Appolinaire, amie de Jérôme Ribeiro, mise au courant des faits, inculpée de «non-dénonciation de crime».
- Alexandra Sisilia, aurait servi d'appât prècèdemment
- Ruth, aurait aussi servit d'«appât»
- Sarah, aurait aussi servit d'«appât»
- Isabelle Mensah, confidente de Yalda, au courant des faits, inculpée de «non-dénonciation de crime».

A noter qu'Emma alias Yalda alias Sorour continue de sévir dans son rôle d'appât et que l'on n'a pas fini d'entendre parler d'elle. En ce mois de janvier 2011, on apprend qu'un directeur de prison vient d'être mis en examen pour avoir eu des relations sexuelles avec l'appât du gang des barbares contre un traitement privilégié en prison. Mais au fait, doit-elle encore rester longtemps en prison ?... Elle a été incarcéré de manière préventive vraisemblablement en février-mars 2006 et elle devrait passer probablement 5 années en prison sur les 9 auxquelles elle a été condamnée ... Ce qui signifie qu'elle pourrait sortir dans les prochains mois !!!   
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/13/un-directeur-de-prison-mis-en-examen-pour-des-relations-sexuelles-avec-l-appat-du-gang-des-barbares_1464894_3224.html

 

 

Réflexion trois (14 juillet 2009)
Que donnera le nouveau procès Fofana ?


La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a imposé un appel du parquet contre le verdict du procès de l'affaire Halimi, conformément à la demande des parties civiles, insatisfaites des peines prononcées à l'encontre des autres accusés du procès Fofana. L'Union syndicale de la magistrature (USM, majoritaire) et le Syndicat de la magistrature (gauche) estiment que le ministère a cédé à des pressions et a ouvert la porte à un fonctionnement politique des juridictions. Quatorze complices de Fofana seront rejugés.

Mais que diront les parties civiles si les peines prononcées sont encore plus faibles dans ce nouveau procès ?

Ce qui est inquiétant, c'est que l'Etat remette ici en cause le principe même des jurys d'assise, où les jurés émettent un jugement au nom du peuple français dans son ensemble. C'est également le principe d'individualisation des peines du code pénal français qui est ici aussi remis en cause. Les magistrats doivent apprécier leur degré de responsabilité suivant leur participation et leur personnalité.

Il faut aussi remarquer que l'appel est demandé dans le dossier Halimi sur des condamnations que l'accusation jugeait globalement conformes à son avis, alors qu'à l'inverse, aucun appel n'a été ni demandé ni déposé après l'acquittement le 4 juillet dernier du sénateur UMP Jean Faure, qui était jugé pour viols. Le parquet avait requis six à huit ans de prison dans ce dossier. Une politique gouvernementale d'appel en fonction des intérêts du parti majoritaire ?

 
Réflexion deux (11 juillet 2009)
Le réquisitoire du procès Fofana


Le verdict du procès Fofana devrait normalement être prononcé en audience public demain samedi 11 juillet en fin d'après-midi. On saura alors les peines qui seront prononcées à l'encontre de Youssouf Fofana et des autres membres du gang des barbares. Pour suivre ou retrouver le déroulement de ce procès, il est possible de lire le blog d'une journaliste du Nouvel Obs ... Elsa Vigoureux ...
http://elsa-vigoureux.blogs.nouvelobs.com/

Il m'a semblé intéressant de reprendre ici le requisitoire de l'avocat général à ce procès (Philippe Bilger), tel que le retrace Elsa Vigoureux. En effet, ce procès se déroule à huis-clos en raison de la minorité de certains des accusés, et ne se base donc que sur des informations recueillies auprès de personnes assistant au procès.
http://elsa-vigoureux.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/07/01/proces-fofana-le-requisitoire.html

« Philippe Bilger a décrit les destins, les vies, les désœuvrements et solitudes d'une bande de jeunes qui avaient sûrement envie d'un chef, d'être dominés : Une bande, un groupe de fraternités qui a œuvré pour le pire. Et qui a trouvé le chef qu'elle méritait. Des jeunes motivés par l'argent, et à n'importe quel prix. Une bande soumise attirée par le goût du lucre plus que par l'antisémitisme.

Sur eux tous, Youssouf Fofana a su exercer une sorte de fascination, a expliqué l'avocat général. Et c'est leur grégarisme qui les a conduits à cette dépendance, cette adhésion qui ressemble à une dépendance affective, comme un substitut aux éclatements des familles de ces jeunes gens. Comme si pour ces êtres là, le groupe avait à un moment représenté une sorte de famille.

Philippe Bilger s'attarde sur certains accusés. Jean-Christophe S., qui a participé à l'enlèvement d'Ilan Halimi, « un bureaucrate du crime, un mercenaire de l'enlèvement ». Jean-Christophe G., mineur à l'époque des faits, petite frappe qui violente Ilan Halimi, « animé d'un sadisme certain ». Et Yalda, l'appât, cette fille « à la personnalité complexe, qui a des états de conscience, des doutes, une mineure pas perdue, c'est une tempête dans un cœur, une jeune femme qui choisit toujours le pire ». Pour elle, Philippe Bilger requiert 10 à 12 ans de prison.

Et puis Philippe Bilger plonge la cour dans la nuit du 12 au 13 février 2006. Il raconte le départ de Youssouf Fofana à cinq heures du matin, et Ilan Halimi recroquevillé dans le coffre. Il imagine la manière dont Fofana s'en est pris à Ilan Halimi, l'a brûlé vif. Philippe Bilger évoque toutes ces forces qu'Ilan Halimi a mises pour se traîner sur 160 mètres, jusqu'au pied d'un grillage. Philippe Bilger requiert la réclusion criminelle à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans pour Youssouf Fofana . 

Pour les autres, l'avocat général a requis la bienveillance de la cour pour Muriel I. et Leïla A., suggérant ainsi qu'elles soient acquittées (suivi en cela par leurs avocats).
http://elsa-vigoureux.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/07/02/les-avocats-de-leila-et-audrey-demandent-l-acquittement.html

Pour Audrey L., il a demandé qu'elle soit condamnée à trois ans de prison dont 28 mois avec sursis. Pour Alcino R., le père de Jérôme R., Philippe Bilger a demandé une peine ferme symbolique, parce que c'est le seul adulte qui avait une autorité, qui savait, mais qui n'a rien dit. Pour sa femme, Christine G., l'avocat général a requis une peine avec sursis.

Pour Jean-Christophe S. et Samir A.A, le magistrat demande 20 ans. Quinze ans pour le jeune Jean-Christophe G. avec rejet de l'excuse de minorité, 13 ans pour Nabil M., 12 ans pour Yahia K., Cédric B.S.Y, Fabrice P. Dix à douze ans de réclusion pour Jérôme R. Pour Gilles S., le gardien d'immeuble qui a fourni les clefs de l'appartement, et la « rabatteuse » Tifenn G, l'avocat général a demandé dix ans de prison. Pour les sept accusés restant, les peines requises s'échelonnent entre cinq et dix ans. »

Verdict demain.

 
 
Réflexion une (6 mai 2009)
Ce que nous enseigne l'affaire du martyre d'Ilan Halimi sur l'absence d'éthique d'une grande majorité d'entre nous ...


L'affaire du rapt et du martyre d'Ilan Halimi, également appelé affaire du gang des barbares, a démarré devant la cour d'assises des mineurs de Paris. Le rapt d'Ilan Halimi, survenu à l'hiver 2006, au cours duquel le jeune homme fut torturé à mort, avait concerné un nombre très important de personnes. Vingt-sept personnes, dix-sept hommes et dix femmes sont mises en examen dans cette affaire.

Toute personne plus ou moins sensée (ce qui exclut évidemment le chef de ce groupe, Youssouf Fofana), il me semble, devrait tenter de s'interroger sur le comportement qui aurait été le sien dans une situation comparable à l'occupation de la France au cours de la seconde guerre mondiale ... Aurions-nous été du côté des bourreaux ou des résistants à l'Innommable. En tout cas, cela m'arrive parfois, lorsqu'un évènement ou un film me conduisent à réfléchir à cette période de l'histoire de l'Europe. Je n'aurais peut-être jamais l'occasion de le savoir ; il faut mieux l'espérer, pour moi et pour ceux que j'aime.

Mais les personnes impliquées dans cette affaire, et mises en examen, ont la réponse à cette question ! Ils auraient été du côté des barbares, des miliciens, des gestapistes, des bourreaux. La très grande majorité d'entre eux auraient pu mettre fin au calvaire de Ilan Halimi, informer même anonymement la police en indiquant l'endroit où il était séquestré. Aucun ne l'a fait, pendant les trois semaines que dura son calvaire. Ilan Halimi est décédé quelques minutes après avoir été retrouvé, menotté, nu et agonisant près d'une voie ferrée.

Vingt-sept personnes au minimum auraient pu mettre fin à son calvaire. Les geôliers qui le gardaient à tour de rôle. Ceux qui l'ont porté de son premier lieu de détention (un appartement) jusqu'à la cave où son calvaire a continué. Ceux qui l'ont frappé ... Et ce silence a duré trois semaines ! Trois semaines d'absence de sens moral, pour des personnes qui auraient du avoir une conscience !... Evidemment, on a un sens moral ou on en n'a pas, on a une conscience ou on en n'a pas ! Trois minutes suffisent ... Trois semaines n'y changeront rien, comme cette histoire l'a démontré ... Par malchance pour Ilan Halimi, l'ensemble des membres de ce groupe étaient privés de tout sens moral, de toute conscience ... Et une question me taraude ? Ces 27 personnes étaient-elles des exceptions, une absence de chance tragique d'Ilan Halimi qui fit qu'il tomba sur eux ? Ou bien est-ce que l'immense majorité des jeunes habitants des cités françaises sont tout autant privés de tout sens moral, tortionnaires en puissance de toute personne suffisamment différente d'eux-mêmes et sur laquelle ils auraient tout pouvoir ? Cette question, il nous faut tous nous la poser, évidemment, mais je crains que la jeunesse d'aujourd'hui, tout particulièrement dans ces zones sensibles que sont les cités de la région parisienne, n'ait perdu tout sens éthique et moral ...

Racisme de ma part (en écrivant cela je pense à mon ami virtuel Bilou Moliets) ? Ou triste réalité comme nous le prouve cette histoire ? Cette affaire est abominable, quelque soit l'origine et le milieu social de Ilan Halimi. Vivons-nous au milieu de centaines de milliers de jeunes (ou de moins jeunes) de banlieue privés de sens moral et de conscience, de barbares, de monstres sociaux susceptibles de se transformer en tortionnaires et en geôliers ? Ce que l'on sait, en tout cas, c'est que vingt-sept personnes d'une même cité (Bagneux), de toute origine, ont commis l'irréparable, un crime contre l'humanité ... et qu'aucune peine ne sera à la mesure de leur crime.

Pour information, la liste des vingt-sept 'barbares' (ou personnes mises en examen dans cette affaire) ... Que personne n'oublie leur nom et leur rôle dans cette terrible histoire ...
- Youssouf Fofana, le 'cerveau', de parents ivoiriens,
- Christophe Martin-Vallet dit «Moko», martiniquais,
- Jean-Christophe, alias «Zigo», mineur au moment des faits, tortionnaire
- Jérôme Ribeiro, alias «coup de tête», aurait été dissuadé par ses parents de parler
- Samir Aït Abdelmalek, alias «smiler»
- Yahia Touré Kaba, geôlier
- Fabrice Polygone, étudiant en BTS, geôlier
- Giri Oussivo N'Gazi, geôlier
- Francis N'Gazi, geôlier
- Diossin Mendy
- Nabil Moustafa, alias «Bilna», livreur de pizza et footballeur, geôlier
- Cédric Birot Saint-Yves, geôlier
- Gilles Serrurier, gardien de l'immeuble où était séquestré Ilan Halimi
- Jean-Christophe Soumbou, alias «Marc» alias «Crim» alias «Craps», ancien co-détenu de Youssouf Fofana à la prison de Nanterre
- Yassin, homme de main recruté par Jean-Christophe Soumbou
- Almane Dialo, prêteur sur gages
- Jérémy Pastisson
- Franco Louise, dit Pak-pak, ancien champion de France de boxe Thaï
- Tiffenn Gouret, bretonne, aurait fourni les «appâts»
- Emma alias «Yalda» de son prénom original «Sorour», de mère iranienne, mineure au moment des faits, elle a servit d'«appât» pour piéger Ilan Halimi le 20 janvier
- Audrey Lorleach dite «Léa» ou «Natacha», étudiante en assistance médicale, aurait servi auparavant d'«appât»
- Murielle Izouard, amie d'Audrey, inculpée de «non-dénonciation de crime» (était admissible au moment à l'écrit du concours de gardien de la paix de la police nationale).
- Leila Appolinaire, amie de Jérôme Ribeiro, mise au courant des faits, inculpée de «non-dénonciation de crime».
- Alexandra Sisilia, aurait servi d'appât prècèdemment
- Ruth, aurait aussi servit d'«appât»
- Sarah, aurait aussi servit d'«appât»
- Isabelle Mensah, confidente de Yalda, au courant des faits, inculpée de «non-dénonciation de crime».
- sans compter quelques autres personnes, parents de Jérôme Ribeiro ou amis de tortionnaires ou de geôliers ...

Devant ces faits atroces, je regrette l'abolition de la peine de mort, à la manière dont Youssouf Fofana le mentionnait lors de son interview télévisée en Cote d'Ivoire, avant son expulsion pour la France. Il est insupportable que ces personnes puissent échapper à la guillotine, insupportable de penser que ces personnes pourront sortir après quelques années de prison, qu'ils pourront vivre libres. Insupportable de penser qu'ils s'en tireront comme cela, avec quelques années de prison et qu'ils sortiront à peine au bout de la moitié de leur condamnation. Et insupportable de penser que ces personnes, dénuées de tout sens moral, pourront de nouveau recommencer leur macabre expérience.

L'abolition de la peine de mort, pour laquelle Robert Badinter se batît, est-elle une bonne chose ? Ces tortionnaires ont-il eu la moindre pitié, la moindre commisération, la moindre trace d'humanité pour Ilan Halimi ? Alors, pour quelles raisons la société française leur accorderait-elle une considération et une humanité que ceux-ci n'ont pas eu pour Ilan ? Pour ma part, je ne me pose pas la question. Pour certains crimes atroces, la peine de mort demeure l'unique réponse cohérente à l'inhumanité de certains, qu'ils soient violeurs d'enfants, malades mentaux ou non, ou monstres sociaux comme Youssouf Fofana et ses comparses tortionnaires et geôliers ...


Saucratès

 

 

Articles connexes :

1.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-2078730-des_monstres___la_noirceur_de_l_ame_humaine__1_.html
2.http://saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-2078766-des_monstres___la_noirceur_de_l_ame_humaine__2_.html



07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres