Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

Le débat sur Israël (2)

 

Réflexion onze (28 août 2012)
L'état israëlien jugé par la justice israëlienne non responsable de la mort de la jeune pacifiste américaine Rachel Corrie, assassinée en Palestine à Gaza par Israël le 16 mars 2003 à l'âge de 23 ans ... neuf ans après les faits ... après sept années de procès et d'enquêtes (ou de non-enquêtes) ...

 

 

Il y a un peu plus de neuf ans, le 16 mars 2003, une jeune étudiante américaine de l’université d’Olympia (Etat de Washington) qui militait pour la Paix, Rachel Corrie, née le 10 avril 1979, était assassinée  par l'état israëlien, écrasée sous les chenilles d'un bulldozer de l'armée israëlienne. Avec le mouvement non-violent international de solidarité (ISM), elle participait à des actions pour bloquer les pelleteuses israeliennes qui d’abattaient les maisons des kamikazes et de leurs familles, en territoires palestiniens occupés (la bande de Gaza) pendant l'Intifada d'Al-Aqsa.

//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/08/28/qui-etait-rachel-corrie-morte-sous-les-chenilles-d-un-bulldozer-israelien_1752278_3218.html


Le 16 mars 2003, à la frontière de Gaza, à Rafah, Rachel Corrie et d'autres militants pacifistes tentaient une nouvelle fois de s’opposer pacifiquement à des démolitions conduits par l'armée israëlienne. Alors qu'elle était assise dans la trajectoire d'un bulldozer, elle sera recouverte de terre puis écrasée par un bulldozer Caterpillar D9 de l'armée israélienne, devant ses camarades. Elle était âgée de 23 ans. La version de l'armée israëlienne de cet assassinat est différente, démentant la documentation photographique des témoins ... Selon l'armée israëlienne, le conducteur de l’engin ne l’aurait pas vue, car elle se trouvait dans un 'angle mort'. La BBC a produit un documentaire intitulé 'When killing is easy' qui soutient la version selon laquelle Rachel Corrie aurait été tuée volontairement par l'armée israélienne.


Se souvenir également que l'un des bateaux de la flotille de Gaza, parmi ceux qui voulaient défier le blocus israëlien des territoires palestiniens, portait son nom !

Neuf ans après les faits, sept ans après que ses parents aient porté plainte contre l'état d'Israël pour cet assassinat, un tribunal israëlien, présidé par le juge Oded Gershon,  a rejeté mardi 28 août 2012 la plainte de ses parents. «Le juge a ainsi estimé que l'Etat israélien n'était pas responsable des dommages causés dans la mesure où ils s'étaient produits en temps de guerre. Je suis parvenu à la conclusion qu'il n'y a pas eu de négligence de la part du conducteur du bulldozer, a-t-il affirmé, en qualifiant la mort de Rachel Corrie d'incident regrettable».

//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/08/28/l-etat-israelien-exonere-de-la-mort-d-une-pacifiste-americaine_1752135_3218.html

 

Je ne sais pas ce qu'il faut à la justice israëlienne pour reconnaître qu'il y a eu assassinat volontaire. «... Habillée d'un gilet orange fluo et armée d'un haut-parleur, Rachel Corrie bataille pendant deux heures avec les autres volontaires pour tenter d'empêcher l'avancée d'un bulldozer. Rachel a tenu tête au bulldozer seule parce qu'elle connaissait cette famille et parce qu'elle pensait que son action était juste. S'approchant de plus en plus de Rachel, le bulldozer a commencé à pousser la terre sous ses pieds. A quatre pattes, elle essayait de rester au sommet de la pile qui ne cessait de monter. A un moment elle s'est retrouvée assez haut, presque sur la pelle. Suffisamment près pour que le conducteur puisse la regarder dans les yeux. Puis elle a commencé à s'enfoncer, avalée dans la terre sous la pelle du bulldozer. Le bulldozer n'a pas ralenti, ne s'est pas arrêté. Il a continué à avancer, pelle au niveau du sol, jusqu'à lui passer sur tout le corps. Alors il s'est mis en marche arrière, la pelle toujours au sol, et lui est repassé dessus, poursuit Dreg Sha.

 

Rachel gisait sur le sol, tordue de douleur et à moitié enterrée. Sa lèvre supérieure déchirée saignait abondamment. Elle ne put que dire 'je me suis cassé le dos'. Après ça elle n'arriva plus à dire son nom ni même à parler. (...) Mais on pouvait voir son état se détériorer rapidement. Des signes indiquant une hémorragie interne à la tête apparurent bientôt. Après environ un quart d'heure des brancardiers sont arrivés et l'ont emmenée à l'hôpital, raconte Dreg Sha. Rachel Corrie est morte des suites de ses blessures à l'hôpital». Manifestement, les bulldozers israëliens ont des angles morts à de drôles d'endroits, vraisemblablement pour éviter de regarder toutes les atrocités qu'ils commettent !


Cette histoire est atroce, infâme. Dire que ces gens vivent/dorment tranquillement malgré toutes ces morts, que ce militaire ne regrette même pas ce meurtre ! Par ailleurs, pour une américaine tuée pour laquelle ses parents leur font un procès, combien de palestiniens ont également été assassinés sans aucune publicité ? Et certains osent avancer qu'Israël est une démocratie ! Ce nouvel exemple démontre une nouvelle fois qu'Israël est bien au contraire plutôt un état militaire et policier pratiquant la discrimination raciale et l'assassinat de ceux qui ne sont pas juifs ou en opposition avec ses positions. Neuf années après ces faits, Israël continue toujours sa politique terroriste envers les palestiniens, niant les droits des palestiniens à avoir un état indépendant et souverain comme initialement prévu à la création d'Israël et de la Palestine ...


Lire également la très belle histoire racontée par Noami Klein, journaliste (canadienne sauf erreur de ma part), auteure de 'No Logo' et de 'La stratégie du choc', sur les histoires de Jessica Lynch, soldate américaine, et Rachel Corrie, pacifiste américaine au lien suivant ... Elle nous rappelle que d'autres occidentaux ou membres de l'ISM avaient également été assassinés après Rachel Corrie par l'armée israëlienne, comme Brian Avery (24 ans), le 5 avril 2008, Tom Hurndall, militant britannique d’ISM, le 11 avril 2008, ou James Miller, caméraman britannique.

 

Et enfin, le beau site in mémoriam de Rachel Corrie ... J'ai lu quelques-uns des mels qu'elle échangea avec sa famille tels qu'ils ont été publié par le Guardian ...

//www.rachelcorrie.org/

 

(j'ai déjà cité une partie de ces sources et cette histoire en octobre 2008)

//saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-2047528-aberrations__2_.html 

 

 

Réflexion dix (22 janvier 2012)
La question de l'accès à l'eau pour Israël et pour l'état palestinien

Un rapport parlementaire français remis en décembre par le député socialiste Jean Glavany soulève un tollé en Israël, suite à sa traduction et à des articles de presse. Ce rapport d'information pour la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée Nationale décrit «la question de l'eau comme révélatrice d'un nouvel apartheid au Moyen-Orient».

//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/01/20/israel-palestine-le-rapport-francais-explosif-sur-la-question-de-l-eau_1631311_3218.html

 

L'article du Monde qui en rend compte décrit assez largement la problématique des restrictions mises par l'état d'Israël au libre accès et à l'utilisation des ressources aquifères pour les palestiniens. La majeure partie de l'enjeu de l'eau pour Israël concerne la Cisjordanie, puisque dans la bande de Gaza, l'enjeu concerne les palestiniens qui se situent en aval d'Israël. Le député Jean Glavany accuse ainsi Israël d'avoir délibérément visé les réserves palestiniennes en eau lors des bombardements de 2008-2009. Accusation contestée par Mark Zeitoun, chercheur universitaire anglais et Stéphanie Oudot, de l'Agence française de développement ... Cette dernière souligne «le fait que les bombardements ont épargné la digue de Betlaya qui retient un vaste lac d'eaux usées». Bonne vraisemblablement en financement de projets, mais qu'elle est sa valeur en matière de relations diplomatiques ? Ne faudrait-il pas plutôt dire qu'Israël a évité dans ce cas précis de polluer ses propres eaux territoriales par une marée d'eaux usées. 

 

L'article met en évidence que l'occupation militaire par Israël des territoires palestiniens se double d'un contrôle total qui va jusqu'à la main mise sur les ressources aquafères. Ainsi, selon les accords d'Oslo, «en Cisjordanie, tout forage doit faire l'objet d'une autorisation du 'Joint Water Committee', un comité mixte, composé d'israëliens et de palestiniens». Par ailleurs, en zone C, «les autorisations doivent en outre être approuvées par l'armée israélienne, encore plus réticente à les accorder». Il faut savoir que la zone C correspond à environ 60% des territoires palestiniens (les territoires palestiniens sont découpés en trois zones : la zone A regroupe depuis 1994, Gaza ainsi que les villes de Jéricho, Jénine, Qalqilya, Ramallah, Tulkarem, Naplouse, Bethléem (et Hébron depuis 1997), sur laquelle l’Autorité palestinienne exerce une juridiction civile incluant les pouvoirs de police ; la zone B regroupe les autres bourgades et camps de réfugiés de Cisjordanie, dans laquelle l’Autorité palestinienne exerce des compétences civiles, la sécurité intérieure étant exercée conjointement avec l’armée israélienne).
//fr.wikipedia.org/wiki/Territoires_palestiniens_occupés

 

«Le rapport parlementaire évoque la destruction systématique par l'armée israélienne des puits construits spontanément par les Palestiniens», lorsqu'il n'y a pas eu de permission accordées. Ainsi, «450 000 colons israéliens en Cisjordanie utilisent plus d'eau (222 millions de m3 d'eau) que 2,3 millions de Palestiniens qui consomment 70 millions de m3 d'eau)», selon Mark Zeitoun. Pour sa part, Stéphanie Oudot parle de «piscines et des jardins arrosés du côté des colons, tandis qu'à côté, les Palestiniens se rendent au puits avec un seau».

 

Il est évident que les palestiniens sont les victimes d'une injustice gravissime de la part du peuple israëlien : terres volées, état nation volé, hommes, femmes et enfants assassinés par une armée occupante, eau dérobée ... Tout cela pour construire un état juif batti sur le sang des innocents et sur l'injustice institutionnalisée ... Un jour, Israël paiera pour tout cela !

 

 

Réflexion neuf (4 juin 2010)
L'assault d'Israël contre la flotille au large de Gaza
La preuve attendue qu'Israël n'est pas une démocratie ...


Des tensions internationales ayant suivi l'attaque par les forces armées israëliennes de la flotille de la paix devant rallier et casser le blocus de la zone de Gaza  ; je ne m'étais pas fait l'écho. Des neuf morts, huit citoyens turcs et un citoyen américain, ayant perdu la vie au cours de l'assault contre le bateau turc Mavi Marmara, je n'ai pas plus parlé.
//www.lemonde.fr/proche-orient/article_interactif/2010/06/02/flottille-pour-gaza-retour-sur-une-semaine-de-crise_1366899_3218.html
//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/03/les-neuf-morts-de-la-flottille-tous-tues-par-balles_1367098_3218.html
//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/01/selon-des-rescapes-allemands-il-n-y-avait-pas-d-armes-a-bord-du-bateau-turc_1366251_3218.html
//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/02/le-rachel-corrie-vient-defier-le-blocus-naval-de-gaza_1366434_3218.html
//www.lemonde.fr/opinions/article/2010/06/01/triple-fiasco-pour-les-israeliens_1366016_3232.html
//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/03/une-deputee-arabe-israelienne-enflamme-la-knesset_1367543_3218.html
//www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/03/flottille-trois-nouveaux-francais-arrivent-a-paris_1367460_3218.html

Des manifestations ayant éclaté dans de nombreux pays arabes ou européens, je n'ai pas non plus parlé ... Tout juste ai-je observé, en mon for intérieur, qu'hormis en Norvège, les rassemblements semblaient ne regrouper essentiellement que des personnes issues de l'immigration, arabes à Paris, turques ailleurs. Pour ma défense, il faut rappeler que les foules des pays arabes, et les musulmans de France, se réunissent bien trop souvent pour contester à tord et à travers des propos innocents du pape ou des publications de journaux conformes à la liberté de la presse ... et que des énièmes manifestations d'allumés du bocal, de femmes voilées et de barbus islamistes ne m'enflamment plus ...

De même, on peut ne pas être d'accord avec l'opération elle-même, estimer que les personnes qui s'y lancent ne représentent pas la population française, mais uniquement sa minorité arabe et musulmane ... comme pourraient le laisser entendre les noms des français participants à cette opération navale destinée à lever le bouclage de la zone de Gaza : Salah Berbagui, Mounia Cherif, Miloud Zenasni, Ahmed Oumimoun, Youssef Benderbal ou Mouloud Bouzidi ... appartenant tous au Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP).

Néanmoins, Israël une nouvelle fois dépasse les limites acceptables en attaquant des navires étrangers dans les eaux internationales, et déroge à toutes les règles démocratiques par l'usage illégitime de la force et par la violation des droits de l'homme à l'encontre de citoyens étrangers ... Meurtres, enfermement, passage à tabac, violation des droits dans une démocratie, absence d'avocats ou de traducteurs ... Ces violations des droits de l'homme, Israël s'en était fait une spécialité à l'égard de sa minorité israëlo-palestinienne ainsi que de la population palestinienne ... Quelques citoyens étrangers, telle l'américaine Rachel Corrie (un bateau briseur de blocus porte son nom et approche désormais des forces navales israëliennes), assassinée par l'armée israëlienne le 16 mars 2003 sous les chaines d'un bulldozer alors qu'elle s'opposait avec d'autres activistes à la destruction de maisons palestiniennes ... en avaient pourtant déjà fait les frais ... Mais jamais Israël, sûre de sa totale impunité, ne s'était dévoilée de la sorte comme un état non démocratique et violent ...

C'est aujourd'hui le cas. Israël ne fait plus partie du camp des démocraties. On n'est pas une démocratie parce qu'une partie de ses citoyens a le droit d'élire librement des députés ou un président de la république ... comme voudraient le faire croire certains ... On est une démocratie lorsque l'on respecte les droits de tous dans toutes les circonstances, lorsque l'on essaie de respecter en toutes circonstances une mesure dans ses actions. Israël n'est aujourd'hui qu'un abject état de non-droit, une dictature militaire ne reconnaissant ni justice internationale, ni justice interne ... Rien ne la sépare des pires dictatures birmanes ou nord-coréennes de la planète ... Ce n'est pas parce que quelques millions de juifs y vivent fort confortablement, sans mourir de faim, que leur régime politique n'est pas une infâme dictature !

Condamner Israël ne sert à rien selon certains ? Mais renverser militairement une dictature me semblait être un devoir des démocraties, comme l'exemple irakien voulait apparemment le démontrer !

 

 

Réflexion huit (1er février 2009)

Une guerre d'indépendance peut-elle être gagnée par une puissance militaire occupante ?

Israël peut-elle continuer à occuper militairement une partie de la Cisjordanie ou les territoires palestiniens et à interdire la création d'un état palestinien pendant un temps indéterminé ?

Il y a pourtant une chose d'absolument certaine. Aucun état n'a jamais gagné durablement une guerre d'indépendance lancée par un peuple se révoltant contre un envahisseur étranger. Ni la France, ni l'Angleterre, ni l'Allemagne, ni même les Etats-Unis, quelque soit pourtant leur puissance militaire et leur supériorité technologique, n'ont réussi à gagner les guerres d'indépendance auxquelles ils ont été confrontées. La France a été en guerre en Indochine, en Algérie, et à Madagascar. L'Angleterre a été en guerre dans ses colonies américaines, puis en Inde ... Les Etats-Unis ont été en guerre en Indochine ... Ils ont tous été vaincu militairement par des armées de bric et de broc, mais qui bénéficiaient du soutien de l'ensemble de la population civile de ces pays envahis.

Seuls les états ayant exterminé leurs adversaires, les occupants initiaux et 'légitimes' des régions envahies, ont gagné de telles guerres. En disant cela, je pense notamment aux Etats-Unis qui se sont constitués en exterminant les populations indiennes qui occupaient autrefois les immenses plaines d'Amérique du Nord ... Evidemment, cela vaut aussi pour toutes les nations actuelles ou passées qui sont issues presque toujours de migrations récentes ou anciennes de populations ... que ce soit les francs ou les germains, les slaves ou les saxons, les populations indiennes d'amérique ou les hans en Chine ... Les occupants légitimes d'une région actuellement ne sont souvent en fait que les envahisseurs victorieux d'autrefois !

Mais il n'en demeure pas moins vrai que, dans l'état actuel de la couverture de l'information par les médias et de sa simultanéité, de telles exterminations seraient aujourd'hui difficilement envisageables sans condamnation internationale. Les Etats-Unis, par exemple, ne pourraient plus mener les mêmes campagnes d'extermination aujourd'hui à l'encontre des populations indiennes qui occupaient les plaines d'Amérique du Nord ...

La seule solution pour qu'Israël l'emporte en Palestine et puisse y demeurer en paix, c'est l'extermination du peuple palestinien. A défaut, Israël perdra sa guerre en Palestine. Les diverses attaques lancées par l'armée israëlienne contre les palestiniens ces dernières années visent-elles à l'extermination du peuple palestinien ?

En disant cela, je ne cautionnerais pas de tels actes. Bien au contraire. Simplement, Israël ne peut gagner sa guerre en Palestine, pas plus que la France, l'Angleterre ou les Etats-Unis ne pouvaient l'emporter dans les guerres coloniales dans lesquelles ils se sont embourbés en Indochine, en Algérie, en Amérique ou en Inde ... L'histoire de cette guerre d'Israël en Palestine est déjà écrite. Ce n'est qu'une question d'années ou de décennies. Elle s'achèvera par une défaite militaire, comme celles subies par la France, l'Angleterre, les Etats-Unis ou la Belgique dans d'uatres endroits du monde. Seule une paix courageuse avec leurs voisins arabes, permettant la création d'un état palestinien viable, permettra à l'état d'Israël de rester ad vitam eternam dans cette région dans laquelle il a tout autant le droit que ces voisins d'exister. Aujourd'hui, plus le temps passe, plus la haine grossit, obscurcissant la raison et la pensée des uns et des autres ...

 
 

Saucratès

 

 

Note précédente :

1.//saucrates.blog4ever.com/blog/lire-article-447196-2292269-le_debat_sur_israel.html



22/01/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres