Critiques de notre temps

Critiques de notre temps

L'affaire DSK

 

Réflexion quatre (mercredi 24 août 2011)
Fin du procès pénal contre Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis ...

Hier soir, un tribunal new-yorkais mettait fin aux poursuites contre Dominique Strauss-Kahn à la demande du procureur. Je pense qu'il faut saluer cette décision judiciaire qui éloigne pour Dominique Strauss-Kahn la perspective de la prison aux Etats-Unis ... Et une cour d'appel naw-yorkaise a immédiatement rejeté un appel des avocats de la plaignante, au lieu d'attendre un mois comme cela aurait pu être possible ... Il reste évidemment la plainte au civil de son accusatrice guinéenne, Nafissitou Diallo ... qui devrait déboucher sur un procès dans les mois à venir ... ce qui ramène bien cette histoire à sa seule dimension pécunière ...

 

Soulagement en pensant à Dominique Strauss-Kahn ... Ecoeurement en pensant au gâchis humain et politique de cette histoire et à la curée médiatique dont a été victime Dominique Strauss-Kahn de la part des proches de Nicolas Sarkozy, des membres de l'UMP et jusqu'à l'extrême-droite française ...

 

En tant qu'homme, nous ne sommes jamais grand chose ... Rares sont ceux qui ont su créer autour d'eux une telle nasse, une telle toile d'araignée, si dangereuse qu'elle fasse mortellement peur à tous ceux qui pourraient s'approcher, se frotter à eux, ou simplement leur faire de l'ombre ... Le croc du boucher de Nicolas Sarkozy ...

 

Dominique Strauss-Kahn ne sera pas reconnu coupable dans cette histoire, mais il ne sera jamais non plus innocenté des charges qui lui ont été reprochées. Il ne sera jamais blanchi par la justice. Il aura été traîné dans la boue, traité comme un criminel, déclaré coupable avant même d'avoir été jugé par des féministes et des racistes patentés, par des hommes politiques français de droite qui ont été jusqu'à condamner le parti socialiste parce qu'ils ne le condamnaient a priori Strauss-Kahn sans preuves ni procès ...

 

J'espère au moins qu'il obtiendra un dédommagement conséquent de la justice et de la police américaine pour le traitement qui lui a été réservé. Cela l'aura peut-être aussi rendu plus humble après ces épreuves, et ces années où il aura été traité en grand seigneur ... L'UMP de Nicolas Sarkozy aura beaucoup gagné dans cette affaire : la place de directeur général du Fonds monétaire international pour une proche du président, en remplacement d'un potentiel rival pour l'élection présidentielle, une fragilisation du parti socialiste avec l'élimination de son candidat le mieux placé ...

 

Il reste l'affaire Tristane Banon en France, un procès civil aux Etats-Unis, des plaintes à venir peut-être contre tous ceux qui l'ont sali en France ou aux Etats-Unis, Nafissitou Diallo, Marine Le Pen et les proches du président en premier ... Une florès de jeunes ou de vieilles femmes qui vont se découvrir ou se rappeler une relation sexuelle violente non consentie avec DSK ... Dont certaines ne l'auront même jamais croisé ... Et une réputation durablement dégradée d'un homme sali ...

 

A noter que ce sont essentiellement des femmes qui réagissent très mal à cette histoire d'arrêt des poursuites judiciaires américaines ... Comme si cette affaire avait réveillé une conscience féministe enfouie ...

 

Et il restera aussi toutes les zones d'ombres de cette affaire sur la personnalité de l'affabulatrice ... sur les faits de prostitution occasionnels qui lui ont été reprochés auprès des clients fortunés de cet hôtel ... sur la façon dont une femme de chambre a pu rentrer dans une suite occupée par un client .. et sur le jeu trouble des militants UMP travaillant dans l'hôtel incriminé ainsi que celui de la direction et de la sécurité des hôtels SOFITEL ... On ne saura peut-être jamais la vérité dans cette affaire ...
 

 
Réflexion trois (dimanche 3 juillet 2011)
L'écroulement de l'accusation ... Où l'on reparle de manipulation ...

L'accusatrice guinéenne de 35 ans (mais est-ce bien son âge au moins ?) s'est avérée, pelle mêle, s'être déjà faussement plainte de viol pour obtenir une carte de séjour par le passé ... être liée à un trafic de drogue avec son mari guinéen actuellement incarcéré ... être une prostituée occasionnelle se proposant notamment aux clients de l'hôtel Sofitel ... et avoir peut-être eu une relation sexuelle tarifée avec Dominique Strauss-Kahn justement dans cet hôtel ...

Est-on même sûr que cette personne existe vraiment, qu'elle s'appelle bien Nafissitou Diallo, que tout n'était pas que manipulation depuis le début ... Son personnage n'est-il pas qu'invention, ne va-t-elle pas disparaître soit disant pour se soustraire à la médiatisation de l'affaire ? 

Mais le plus invraisemblable n'est pas cela. Le plus invraisemblable c'est l'acharnement de la machine judiciaire américaine à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn dans cette affaire, sans qu'aucun de ces faits ne soient connus ni par la police new-yorkaise ni de la direction du Sofitel. C'est les termes élogieux dont cette personne courageuse faisait l'objet, sans qu'aucune information ne filtre sur la véritable activité de cette femme. De l'intoxication médiatique ... Mais c'est aussi l'acharnement dont Dominique Strauss-Kahn fit l'objet de la part des médias anglo-saxons et des hommes politiques français de droite et d'extrême-droite ...

Facile aujourd'hui pour M. Debré et tous les porte-flingues de Nicolas Sarkozy d'expliquer qu'ils se sont peut-être prononcés trop vite sur cette histoire, mais qu'ils réagissaient à chaud à l'information. Tous ces sales cons qui dénonçaient l'absence de prise en compte de la pauvre victime dans cette histoire par les personnalités du Parti socialiste s'exprimant sur l'affaire, tous ces enfoirés, ces nuls qui dénonçaient la faute morale du Parti socialiste français ...

Cette précipitation à condamner Dominique Strauss-Kahn, à l'éliminer politiquement n'est-elle pas suspecte ?

Et si cette histoire avait été montée par des membres du parti majoritaire du président de la république, à travers les nombreuses connaissances des uns ou des autres (M. Debré et d'autres militants de l'UMP) dans cet hôtel Sofitel de New-York ...

La candidature de Dominique Strauss-Kahn me semble aujourd'hui difficilement sauvable (bien que !) ... Mais j'espère qu'il fera chèrement payé tous ceux qui se sont acharnés sur lui dans cette affaire, de la police et de la justice américaine, aux journaux new-yorkais, aux responsables politiques de l'UMP qui n'ont pas respecté la présomption d'innocence à laquelle il avait droit ... et jusqu'aux instigateurs de cette affaire, aussi haut que puisse remonter les ramifications au sommet de l'état ...


Réflexion deux (dimanche 22 mai 2011)
Toujours rien de neuf ... S'il s'agit d'une manipulation, il s'agit néanmoins d'une manipulation extrêmement aboutie ...

On n'y voit toujours pas très clair dans cette sombre affaire d'agression sexuelle. D'un côté une victime apparemment violentée tout à fait normale et banale sur laquelle on a malgré tout très peu d'éléments d'identification, comme cela est toutefois normal dans une affaire d'agression sexuelle. Un jour sénégalaise, le jour suivant guinéenne, la veille dénommé Ophélie, le lendemain dénommée autrement, on a parfois l'impression que la victime n'est qu'invention. De l'autre côté, un accusé qui nie farouchement les faits qui lui sont reprochés, et que je suis personnellement tout à fait enclin à croire ... Et à propos duquel je n'arrive pas m'expliquer l'éventuelle folie qui aurait éventuellement pu le saisir.

Et enfin, il y a les multiples zones d'ombre de cette affaire. Des employés (un groom et la femme de ménage) qui ignoreraient que la suite est toujours occupée et que le client se trouve toujours sous la douche. Un homme en faute, coupable d'un viol, qui oublie son portable mais appelle l'hôtel pour vérifier s'ils ne l'ont pas trouvé. Un homme en faute, coupable, qui leur répond qu'il se trouve dans un avion sur le point de décoller. Ce n'est plus de la folie mais de l'inconscience !

Cette affaire permet aussi d'éclairer d'un jour nouveau la justice et la police américaine, idéalisées dans les séries télévisées dont nous sommes abreuvés années après années. Gage de démocratie ? Pas plus que la justice française. Au moins un accusé en France n'est-il pas immédiatement traité comme un criminel ! Il serait amusant qu'une femme de change française ou une jeune femme se plaigne d'avoir été agressé sexuellement par un notable américain en France ... Le directeur général de la Banque mondiale par exemple ... ou tout autre officiel américain, juste pour voir la réaction des américains lorsque leur ressortissant sera emprisonné et traité comme un criminel, et obligé de démissionner ...

Nulle réaction de Nicolas Sarkozy pour s'offusquer du sort supporté par DSK. Bien évidemment ! Alors que cette affaire l'arrange extraordinairement en éliminant l'un de ses principal et plus dangereux adversaire ... et que je ne serais pas surpris s'il s'avérait qu'il s'agissait d'un piège duquel il ne serait pas étranger.

A ce stade, je demeure toujours perplexe devant cette affaire. Et les pistes d'une manipulation me semblent toujours plus possibles et plausibles que celle d'un coup de folie de Dominique Strauss-Kahn ... Manipulation venant de la femme de ménage pour devenir célèbre (mais elle est aujourd'hui obligée de se cacher ce qui ne cadre pas) ... des services secrets français ou d'un autre pays ... ce qui signifierait que la femme de chambre n'existe pas et qu'elle disparaîtra dans quelques semaines ... manipulation visant le violeur lui-même qui n'aurait pa été DSK mais une personne se faisant passé pour lui (masque) ... ce qui cadrerait à la fois avec les déclarations de la femme de chambre, du groom croyant la suite inoccupée, et avec l'inconscience de DSK déjeunant et appelant innocemment l'hôtel ...

Comme quoi je ne suis pas prêt à abandonner la thèse du complot visant Dominique Strauss-Kahn, ni de cesser d'y voir la patte de Nicolas Sarkozy, de l'UMP et des services secrets !
//www.lemonde.fr/dsk/article/2011/05/22/l-avocat-de-strauss-kahn-assure-qu-il-sera-acquitte_1525682_1522571.html
//www.lemonde.fr/dsk/article/2011/05/22/affaire-dsk-la-femme-de-chambre-aurait-ete-decouverte-tremblante-et-traumatisee_1525719_1522571.html
//www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/21/l-affaire-strauss-kahn-lecon-de-democratie_1525489_3232.html

 

 

Réflexion une (le 16 mai 2011)
Une manipulation ? De la part de qui ? Qui aurait à y gagner ?

Je n'y ai pas cru depuis le début. Et j'y crois encore de moins en moins. Pour quelle raison Dominique Strauss-Kahn aurait-il basculé de cette manière, à quelques minutes ou quelques heures de son départ prévu pour une réunion en Allemagne ? Et pourquoi aurait-il fait cela aux Etats-Unis, dans l'un des pires endroits du monde pour le faire, un endroit où les délinquants sexuels sont poursuivis avec une telle implacabilité, où la justice est invraisemblablement violente et fermée aux droits des agresseurs.

Cette histoire fait peur, parce que la justice et la police américaines sont connues pour travailler uniquement à charge et non à décharge. Elles ne cherchent que les éléments d'inculpation ; elles ne chercheront aucun élément à décharge.

Les éléments qui ont commencé à circuler sur cette affaire parlaient d'une fuite en catastrophe de Dominique Strauss-Kahn vers l'aéroport. Or, son avion était prévu de longue date ; il avait un rendez-vous en Allemagne. Il aurait même dîné à New-York avant son départ, ce qui contre-dit de fait totalement la version de la fuite.

Evidemment, tout personne peut parfois disjoncter, sauf que cela arrive rarement à quelques heures de son départ, même si vous êtes surpris nu au sortir de la douche dans votre chambre d'hôtel. Ce qui pose évidemment aussi le problème de l'irruption permanente du personnel d'hôtel dans des chambres occupées.

Je ne crois pas du tout en cette affaire d'agression sexuelle. Je croirais beaucoup plus volontiers en une manipulation d'une jeune-femme qui rêverait de médiatisation et de célébrité, et qui aurait visé un homme célèbre et connu pour ses frasques féminines. Mais j'espère simplement qu'elle n'aura pas réussi à rendre sa manipulation trop réaliste. Et que notamment, elle n'aura pas réussi à se procurer de son sperme par quelques moyens inimaginables. Le portable oublié (qui fit croire aux  policiers américains en la fuite précipitée de DSK) pourrait simplement avoir été subtilisé dans sa chambre alors qu'il était justement sous la douche, puis remis après son départ. Autre possibilité, peut-être l'a-t-elle vraiment surpris au sortir de la douche puis aurait-elle mimé une agression ! (je donne peut-être l'impression de regarder trop de films policiers à la télévision !) Mais il n'aurait pas alors pris le temps de manger en ville tranquillement comme si de rien n'était. Tout cela ne semble pas très clair !

Une autre possibilité néanmoins semble reposer sur une manipulation médiatique orchestrée par des jeunes militants de l'UMP. D'après certaines sources, Dominique Strauss-Kahn aurait été arrêté vers 16 heures 45 (22 heures 45 à Paris) sur le vol Air France n°23. Or, c'est à 22 heures 59, soit 14 minutes plus tard, qu'un membre des jeunes UMP publie un message sur Twitter indiquant que DSK a été arrêté à son hôtel il y a une heure. Trois minutes plus tard (23 heures 02), il indiquera que son pote a eu l'information par une troisième personne, qui travaillerait en fait à l'hôtel Sofitel où Dominique Strauss-Kahn se trouvait. Découvrera-t-on dans quelques temps que la jeune femme agressée connaissait ses trois personnes ? Ne faut-il pas imaginer une diabolique manipulation de la part des jeunes UMP pour faire disparaître DSK qui aurait pu être un adversaire dangereux pour le candidat putatif de l'UMP ?
//www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/15/comment-un-tweet-seme-le-doute-sur-l-arrestation-de-dsk_1522366_823448.html

Enfin, ne peut-on pas imaginer une action des services secrets français ou d'un autre pays pour pièger et faire disparaître de la scène politique française ou internationale DSK ? En tout état de cause, cela deviendrait de plus en plus bizarre si des affaires comparables commençaient à apparaître contre tous les adversaires dangereux de Nicolas Sarkozy avant les prochaines élections présidentielles.

La concommitance de l'éclatement de cette affaire et les prochaines élections présidentielles françaises paraît trop invraisemblable pour croire en la subite perte de contrôle de Dominique Strauss-Kahn ... Et en n'écrivant ces mots, je m'imagine apprendre dans quelques mois l'annonce d'un tragique accident de la route de l'autre candidat dangereux du parti socialiste, François Hollande, dû à une perte de contrôle fatal ... Et nous saurons alors ce jour-là véritablement que nous ne sommes plus en démocratie et qu'un homme aura alors décidé de conserver le pouvoir présidentiel par tous les moyens à sa disposition !

Il me reste l'espoir que cette manipulation soit rapidement démontée, mais je n'ai aucune confiance pour cela dans la police américaine qui instruit uniquement à charge ... Et je juge notamment totalement déplacée les interventions de Marine Le Pen qui estime DSK déjà coupable parce que présenté à un juge américain.

Gageons enfin que cette nouvelle donnera l'idée à de nombreuses autres soubrettes d'hôtel de rechercher la gloire et la médiatisation en faisant état qu'elles auront déjà été agressées par Dominique Strauss-Kahn par le passé ... dans des hôtels où celui-ci d'ailleurs ne se sera vraisemblablement jamais trouvé ...

Triste nouvelle certes ... Dans l'un des pires des endroits au monde où cela pouvait arriver !


Saucratès



16/05/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres